Aller au contenu

Talant

Église Notre-Dame (XIIIe et XIVe siècle)

Voulue par le duc de Bourgogne Eudes III, cette belle église gothique, l'une des plus anciennes de ce style en Bourgogne, a été commencée vers 1208 et globalement terminée au XIVe siècle (consécration en 1430). On notera la présence d'un chevet plat, signe d'une probable influence du courant cistercien sur l'architecture gothique dans le duché de Bourgogne durant la première moitié du XIIIe siècle, comme le souligne Sylvain Demarthe dans une communication. La fenêtre Renaissance du choeur date de 1535. Preuve que dans l'esprit des constructeurs de l'époque gothique, l'idée d'avoir recours aux arcs-boutants n'était pas systématique, quand bien même cet élément semble avoir fait son apparition sur les chantiers de de Cluny et de Vézelay dès les années 1140, les arcs-boutants n'ont été posés qu'au XIVe siècle (puis refaits au XIXe siècle lors d'une restauration).

Talant - Eglise Notre-Dame (XIIIe-XIVe siècle)
Talant - Eglise Notre-Dame (XIIIe-XIVe siècle)
Talant - Eglise Notre-Dame (XIIIe-XIVe s.) - Vue intérieure depuis la façade occidentale de la nef
Talant - Eglise Notre-Dame (XIIIe-XIVe s.) - Vue intérieure depuis la façade occidentale de la nef

Bibliographie

-Robert Branner, Burgundian Gothic Architecture, Londres, 1985 (2e édition), p. 185.

-Lire l'article en ligne de Charles Guillaume : description complète et histoire du bâtiment.

-Plus d'éléments et de photos sur patrimoine-histoire.fr

-Patrice Beck, « À Talant et Chenôve : dans les vignes du duc de Bourgogne », dans Jean-Pierre Garcia, Jacky Rigaux (dir.), Vignes et vins du Dijonnais, oubli et renaissance, Dijon, 2012, p. 64-71.

-Voir la communication de Sylvain Demarthe intitulée : "Alix de Vergy et l'architecture religieuse en Bourgogne dans la première moitié du XIIIe siècle" (2015). Article en ligne.