Aller au contenu

Saint-Aubin

Église Saint-Aubin (Xe-XVe s.)

Initialement il s'agissait à la fin du haut Moyen Âge d'un simple oratoire établi à partir d'une villa mérovingienne, c'est-à-dire d'une grande propriété foncière rurale. L'édifice est mentionné pour la première fois en 1147, mais les analyses effectuées sur ce bâtiment montrent que la tour-porche (Westbau héritier de la tradition carolingienne) et la partie de la nef située entre la tour-porche et le clocher remontent au dernier quart du Xe siècle, ce qui en fait l'un des édifices religieux les plus anciens de Bourgogne encore en élévation. Le clocher, coiffé d'une flèche sans doute significative du statut paroissial de l'église, paraît avoir été édifié à la fin du XIe siècle ou au début du siècle suivant. Il surmonte l'ancien choeur à deux étages. Les prolongements orientaux de l'édifice sont plus récents : une deuxième nef a été construite au XVe siècle en lieu et place de l'abside primitive, après 1450 probablement, la chapelle latérale est du XVIe siècle et le choeur ne date que du XIXe siècle. Des fouilles menées notamment par l'archéologue Christian Sapin (Université de Bourgogne) ont permis de restituer le plan de la première église.

Saint-Aubin - L'église (Xe-XIIe-XVe s.)
Saint-Aubin - L'église (Xe-XIIe-XVe s.)
Saint-Aubin - Le village vigneron et son église médiévale
Saint-Aubin - Le village vigneron et son église médiévale

Bibliographie

-Christian Sapin, "L'église de Saint-Aubin", Bulletin monumental, 157/2 (1999), p. 185-193.