Aller au contenu

Saint-Père

Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : fresque de l'abside (fin du XIIe siècle)
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : fresque de l'abside (fin du XIIe siècle)

Maison templière (puis commanderie hospitalière) de Villemoison (XIIe-XVIe siècle)

Cette maison templière est documentée à partir des années 1180, date à laquelle la chapelle était sans doute terminée, tout comme la fresque qu'elle abrite et qui couvre la voûte de l'abside en cul-de-four. La grange aux champarts, également du XIIe siècle, rappelle que les maisons templières, en Occident, étaient des unités productives à l'origine d'une puissance financière destinée à la reconquête et à la défense de la Terre-Sainte, mission de l'Ordre du Temple fondé en 1120 par Hugues de Payns et largement encouragé par saint Bernard de Clairvaux (v. 1091-1153). Le logis des chevaliers existe encore lui aussi, mais il a été remanié entre le XIIe et le XVIe siècle. En 1312 l'ordre du Temple fut dissout par le concile de Vienne et ses biens, dont Villemoison, transférés aux Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, futurs Chevaliers de Malte.

Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : portail ouest (fin du XIIe siècle)
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : portail ouest (fin du XIIe siècle)
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : l'abside (fin du XIIe siècle)
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : l'abside (fin du XIIe siècle)

La chapelle (elle seule) se visite lors des Journées européennes du Patrimoine ou en contactant au préalable l'Office de tourisme de Cosne-sur-Loire. Il s'agit en effet d'une propriété privée. La chapelle est typique des édifices templiers du XIIe siècle et bâtie sur un plan simple. Elle comprend une nef (élargie au XVIIIe siècle), une travée de choeur couverte en berceau brisé ainsi qu'une superbe abside dont la voûte est décorée d'une fresque représentant le Christ en Majesté dans sa mandore, entouré des symboles des quatre évangélistes, plus visibles à gauche que du côté droit, d'ailleurs. Cette abside a également conservé des lavabos du XIIe siècle et l'on peut en outre apercevoir deux croix templières sculptées, l'une au portail roman partiellement conservé, à l'entrée ouest, et l'autre sur une pierre du parement de l'abside, à l'extérieur. Villemoison offre un exemple remarquable d'une maison templière qui, sans être complet, comprend encore plusieurs éléments essentiels de la vie des chevaliers de l'ordre. C'est un ensemble d'un très grand intérêt.

Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : l'abside (fin du XIIe siècle)
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : l'abside (fin du XIIe siècle)
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : fresque de l'abside (fin du XIIe siècle)
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : fresque de l'abside (fin du XIIe siècle)
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : fresque de l'abside (fin du XIIe siècle), le lion de saint Marc
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : fresque de l'abside (fin du XIIe siècle), le lion de saint Marc
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : portail Renaissance (XVIe siècle)
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : portail Renaissance (XVIe siècle)
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : croix templière
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : croix templière
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : croix templière (fin du XIIe siècle)
Saint-Père - Commanderie de Villemoison - Chapelle : croix templière (fin du XIIe siècle)

Bibliographie

-Michel Miguet, Les Templiers et leurs maisons en Bourgogne, Précy-sous-Thil, 2014.

Ressources en ligne

-Voir le site de la commanderie.

-Voir également ce site consacré à l'ordre du Temple, notamment en Bourgogne et en particulier en Nivernais.