Aller au contenu

Epinac

Prieuré du Val Saint-Benoît (XIIIe s.)

En 1236 un seigneur de Sully, Gauthier, fonde sur ses terres, en pleine forêt, un prieuré dont il confie la gestion et la vie spirituelle à la communauté du Val des Choues, fondée quelques décennies plus tôt en pays châtillonnais, dans le diocèse de Langres. Cette communauté avait une autre maison en Bourgogne, le prieuré de Vausse, sur la commune actuelle de Châtel-Gérard (Yonne). Ces religieux empruntaient des dispositions régulières aux chartreux et aux cisterciens, de sorte qu'il s'agissait d'un ordre très austère. Gauthier se fit inhumer au prieuré à sa mort (1240), comme d'autres membres de la noblesse régionale par la suite. Jusqu'au début du XVe siècle cette maison connut un développement paisible, si ce n'est qu'en pleine guerre de Cent Ans, le prieuré fut endommagé par les Anglais (1359).

Epinac - Le chemin forestier du Val Saint-Benoît
Epinac - Le chemin forestier du Val Saint-Benoît

Le temps des épreuves arriva surtout au XVIe siècle : le cloître fut détruit en 1541 et le régime de la commende fit beaucoup de mal à la vie conventuelle. Le prieuré fut supprimé en 1705 et passa d'une main à l'autre, notamment celle des évêques d'Autun. Ce n'est qu'en 1982 que le site recouvra son ancienne vocation monastique avec l'installation des Moniales de Bethléem, une communauté alors récemment fondée qui s'inspire elle-même de la vie cartusienne, à caractère partiellement érémitique. Les bâtiments furent restaurés, en particulier l'église gothique (milieu du XIIIe siècle) et la chapelle des Loges (début du XVIe siècle). Le Val Saint-Benoît est un lieu très particulier : on s'y rend par une petite route depuis la départementale de Beaune à Autun, mais il faut à un moment donné emprunter le chemin forestier qui conduit le visiteur en un lieu isolé et remarquablement silencieux.

Epinac - Le Val Saint-Benoît : l'église (XIIIe s.) et la chapelle des Loges (XVIe s.)
Epinac - Le Val Saint-Benoît : l'église (XIIIe s.) et la chapelle des Loges (XVIe s.)
Epinac - Prieuré du Val Saint-Benoît : mur sud et façade de l'église priorale (milieu du XIIIe s.)
Epinac - Prieuré du Val Saint-Benoît : mur sud et façade de l'église priorale (milieu du XIIIe s.)
Epinac - Val Saint-Benoît : rose de l'église (XIIIe s.)
Epinac - Val Saint-Benoît : rose de l'église (XIIIe s.)
Epinac - Prieuré du Val Saint-Benoît : baies gothiques au remplage de "flammes" de la chapelle des Loges (XVIe s.)
Epinac - Prieuré du Val Saint-Benoît : baies gothiques au remplage de "flammes" de la chapelle des Loges (XVIe s.)

Ressources en ligne

-Voir le site des Moniales de Bethléem.

-On peut aussi consulter le site d'Histoire et Archéologie en Morvan et Bourgogne et le site du château de Sully tout proche, dont les origines sont certes médiévales, mais dont la construction date de la Renaissance.