Aller au contenu

Baugy

Église Saint-Pons (XIIe siècle)

Hormis la voûte de la nef et les fresques, qui datent du XIXe siècle, on a ici affaire à une église d'une remarquable unité architecturale. La maçonnerie des murs goutterots de la nef peut être comparée avec celle de la petite église Saint-Martin-la-Vallée à Semur-en-Brionnais, à peine antérieure à celle de Baugy. Dans le choeur, une série d'arcatures retombant sur des colonnes surmontées de chapiteaux ainsi que la belle coupole sur trompes sont d'origine. La sculpture des chapiteaux, où règnent les motifs végétaux et les animaux, s'inscrit dans la ligne de celle d'Anzy-le-Duc. Les chapiteaux du portail, en particulier, sont très intéressants : on y voit le thème de animaux musiciens, jouant l'un de la cithare, un autre de la viole, un autre encore de la trompe. Le puissant clocher carré est doté d'un étage ouvert de baies géminées dont les arcs reposent sur des chapiteaux surmontant des colonnettes gémellées. Matthias Hamann, qui a étudié l'architecture romane brionnaise, date l'édifice de la fin des années 1120.

Baugy - Eglise Saint-Pons (v. 1130)
Baugy - Eglise Saint-Pons (v. 1130)

Bibliographie

-Matthias Hamann, Die burgundische Prioratskirche von Anzy-le-Duc und die romanische Plastik im Brionnais, Würzburg, 2000. Voir l'article-résumé en ligne.