Aller au contenu

Vareilles

Vareilles - Eglise Saint-Martin - corbeau du portail : un chien mord le menton d'un homme
Vareilles - Eglise Saint-Martin - corbeau du portail : un chien mord le menton d'un homme

Église Saint-Martin (XIIe siècle)

Au IXe siècle Vareilles devait déjà être une villa, c'est-à-dire un domaine regroupant des familles de serfs exploitants, puisque le comte de Mâcon Eccard (†876) donne un peu avant sa mort l'alleu (terre normalement sans seigneur) de Vareilles à son frère et à son neveu. L'édifice paroissial actuel a été construit bien après, au début du XIIe siècle. S'il fallait être plus précis, on dirait avec Matthias Hamann aux environs de 1130.

Vareilles - Eglise Saint-Martin (XIIe siècle)
Vareilles - Eglise Saint-Martin (XIIe siècle)
Vareilles - Eglise Saint-Martin (XIIe siècle)
Vareilles - Eglise Saint-Martin (XIIe siècle)
Vareilles - Eglise Saint-Martin (XIIe siècle) - Le clocher
Vareilles - Eglise Saint-Martin (XIIe siècle) - Le clocher
Vareilles - Eglise Saint-Martin : le clocher (v. 1130)
Vareilles - Eglise Saint-Martin : le clocher (v. 1130)

L'église se compose d'une nef unique charpentée, d'une travée de choeur couverte d'une coupole sur trompes que prolongent une travée de choeur et une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four et dépourvue d'arcatures. Le regard s'arrête face aux chapiteaux sur lesquels repose le linteau du portail ouest, fruit d'une imagination caractéristique de la période romane, mais surtout, avant d'entrer, il fixe le magnifique clocher brionnais où les colonnettes impriment au massif une verticalité et une légèreté que l'on retrouve par exemple au clocher de Saint-Laurent-en-Brionnais, à peu près contemporain. Le clocher est coiffé d'un toit pyramidal qui rappelle celui de Saint-Maurice-lès-Chateauneuf, lui aussi construit dans les années 1130. Les corniches sont ornées de billettes souvent présentes dans l'architecture brionnaise par ailleurs. Chaque étage est ouvert de deux baies juxtaposées. Celles du dernier étage ont de chapiteaux sculptés.

Vareilles - Eglise Saint-Martin : corbeau du portail : croix ancrée stylisée
Vareilles - Eglise Saint-Martin : corbeau du portail : croix ancrée stylisée

Bibliographie

-Matthias Hamann, Die burgundische Prioratskirche von Anzy-le-Duc und die romanische Plastik im Brionnais, Würzburg, 2000. Résumé de thèse en ligne.

-Christian Sapin (dir.), Bourgogne romane, Dijon, 2006.

-Page du site Lieux sacrés sur Vareilles.