Aller au contenu

Treigny

Treigny comporte trois monuments directement liés à la période médiévale

-L'église Saint-Symphorien (XVe siècle)

-Le château de Ratilly (XIIIe-XVe siècle)

-Le château de Guédelon, en construction selon les techniques du XIIIe siècle

Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon

 

Église Saint-Symphorien (XVe siècle)

Cette grande église a été construite durant la seconde moitié du XVe siècle dans un style gothique tardif, dit flamboyant, et consacrée à une date facile à retenir : 1492. Toutefois, la nef n'a été terminée qu'à la fin du siècle suivant. On a surnommé cet édifice la "cathédrale de la Puisaye". C'est l'un des derniers monuments typiquement médiévaux de Bourgogne. Plus rien n'interrompt la dynamique ascensionnelle des nervures, à peine saillantes au niveau de piliers, jusqu'aux voûtes. C'est que le gothique a évolué vers l'épurement, au bénéfice de la structure désormais dépourvue de chapiteaux, de bandeaux et de bagues. Les arcs surbaissés, le remplage des fenêtres en courbes et contre-courbes, les voûtes dotées parfois de liernes et de tiercerons purement ornementaux et les pinacles élancés figurent parmi les éléments caractéristiques du style gothique flamboyant qui domine depuis la fin du XIVe siècle.

Treigny - Eglise Saint-Symphorien (fin du XVe siècle)
Treigny - Eglise Saint-Symphorien (fin du XVe siècle)
Treigny - Eglise Saint-Symphorien (fin du XVe siècle) : la nef (fin XVe-XVIe siècle)
Treigny - Eglise Saint-Symphorien (fin du XVe siècle) : la nef (fin XVe-XVIe siècle)
Treigny - Eglise Saint-Symphorien (fin du XVe siècle) : le portail
Treigny - Eglise Saint-Symphorien (fin du XVe siècle) : le portail

Château de Ratilly (XIIIe-XVe siècle)

Il est possible qu'il y ait eu un château avant celui-ci. Le château actuel a été construit par un seigneur du nom de Mathieu de Ratilly à partir des années 1270 environ, mais l'entrée en a été modifiée par l'adjonction, à la Renaissance, d'un bâtiment qui lie ensemble les deux tours de l'entrée. L'architecture du château peut être qualifiée de "philipienne". Le plan de l'enceinte est quadrangulaire ; celle-ci comprend une tour à chaque angle et deux tours à l'entrée. La pierre avec laquelle le château a été édifié, un grès ferrugineux, est celui-là même qu'utilisent en ce moment les tailleurs de pierre qui travaillent à la construction du château de Guédelon tout proche. Ratilly a connu, comme nombre de châteaux et de maisons fortes de la région, les affres de la guerre de Cent Ans et des guerres de Religion. C'est en tout cas une demeure pleine d'authenticité.

Treigny - Château de Ratilly (XIIIe-XVe siècle)
Treigny - Château de Ratilly (XIIIe-XVe siècle)
Treigny - Château de Ratilly (XIIIe-XVe siècle)
Treigny - Château de Ratilly (XIIIe-XVe siècle)

Pour plus d'informations, consulter le site internet du château.

Le site de Guédelon : une expérience inédite au coeur de la Puisaye

Il est clair que Guédelon n'est pas un site de l'époque médiévale, mais c'est assurément quelque-chose d'unique en son genre. Le projet initié en 1996 par des passionnés de castellologie est en effet directement lié à la recherche scientifique sur les modes de construction médiévaux. Pour justifier ce projet, il a d'abord fallu inventer une histoire, qui aurait pu, par exemple, être celle d'un petit seigneur local, vassal du sire de Toucy et désireux de construire son propre château à l'extrême fin du règne de Philippe-Auguste (1180-1223) et au début du règne de saint Louis (1226-1270). Le choix du plan pour ce complexe aristocratique et militaire n'est pas non plus le fruit du hasard : c'est celui de l'architecture dite "philippienne", du nom du roi Philippe-Auguste. Sous le règne de ce dernier se diffuse d'abord en Île-de-France, puis dans un rayon plus large, un plan de château comprenant en particulier des tours d'angles, une tour maîtresse, des fossés secs et un châtelet. Il a donc fallu s'appuyer sur les témoins encore en élévation, comme Ratilly (voir plus haut dans l'article), dans l'Yonne, à quelques kilomètres seulement de Guédelon, sur la même commune, Dourdan (Essonne) ou Yèvre-le-Châtel (Loiret).

Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon : baie gothique et toiture de bardeaux
Treigny - Guédelon : baie gothique et toiture de bardeaux
Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon : reconstitution d'un four médiéval
Treigny - Guédelon : reconstitution d'un four médiéval

Le choix des matériaux n'est pas moins important, tant en ce qui concerne la pierre (en général un grès ferrugineux local) et le bois (du chêne, tout aussi local) que le mortier ou encore les pigments utilisés pour les carreaux de pavement dont la salle seigneuriale (aula) doit être équipée. Les responsables du projet qualifient Guédelon de "laboratoire à ciel ouvert". L'expression est on ne peut plus juste. L'expérimentation a d'abord pour objectif la construction en elle-même, outre le résultat final. Cette construction est déjà bien avancée, plus encore que sur les photos ci-dessous, qui reflètent l'état des travaux en 2012, en particulier depuis la construction du moulin à eau et les débuts de l'édification de la chapelle. Il faut donc se rendre régulièrement sur le site pour apprécier la progression des travaux et surtout pour observer le travail des artisans et ouvriers permanents ou des volontaires qui oeuvrent avec les outils du XIIIe siècle à l'ère de la mondialisation et des technologies contemporaines. La concrétisation d'un tel projet se développe pour le plus grand bonheur des visiteurs et pour le bénéfice scientifique désormais bien démontré de l'archéologie du bâti médiéval, notamment en castellologie.

Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon : baie à coussièges (bancs de pierre)
Treigny - Guédelon : baie à coussièges (bancs de pierre)
Treigny - Guédelon
Treigny - Guédelon

 

Le film ci-dessous présente le projet Guédelon :

Bibliographie

-Anne Baud, Guédelon : construire un château du XIIIe siècle, Paris, 2005.

-Mini quiz : Guédelon, chantier médiéval, Paris, 2005.

-Maryline Martin, La construction d'un château-fort : Guédelon, Rennes, 2015.

-Compléter en consultant le site internet de Guédelon.

-Numéro 50 de Bourgogne Magazine (août-septembre 2016) qui comprend un article sur l'aventure des bâtisseurs de Guédelon.