Aller au contenu

Saint-Romain

Saint-Romain dans l'histoire : aux origines d'un village médiéval

Les fouilles archéologiques menées depuis les années 1970 à Saint-Romain ont permis de révéler un site important pour la compréhension du processus de constitution du village médiéval en Bourgogne, tout comme les investigations menées à Dracy, sur la commune de Baubigny très proche, avaient permis de progresser dans notre connaissance du bâti en contexte rural. Les comptes rendus de fouilles ont en particulier exploité les découvertes réalisées sur le site du Verger. Là, seize strates démontrent une occupation dès le Néolithique Moyen I (v. 4500 av. J.-C.). Celle-ci se confirme pendant l'Âge du Fer (période dite de Halstatt) vers 800 av. J.-C., puis durant l'époque gallo-romaine, concernant laquelle une exploitation a également été repérée au lieudit les Chaumes d'Auvenay. Ce n'est pourtant qu'au IXe siècle, sans doute sous l'empereur Louis le Pieux (814-840), d'après les deniers retrouvés sur place, que se constitue un habitat aristocratique de bois, fermé à clé, dont les occupants semblent avoir eu une activité guerrière, comme le prouvent les artefacts exhumés (éperons, étrier, clous de fers à cheval...). À la charnière des IXe-Xe siècle cet habitat subit une évolution dans le mode de bâti : la pierre remplace le bois et le groupe de maisons ramassé contre la falaise est protégé par une enceinte. C'est toutefois sur le rebord proche qu'un château est établi au XIe siècle, sur le site du "Vieux Château".

Saint-Romain - Les vignes
Saint-Romain - Les vignes

Le "Vieux Château"

La présence de chevaliers est bien attestée dans la documentation dès le début du XIIe siècle. Raynal est ainsi désigné comme sire de Saint-Romain en 1120. Un village se développe autour du château. La chapelle castrale tient lieu d'église paroissiale : les archéologues en ont retrouvé les décombres lors des campagnes de fouilles de 1982-1983. Cet édifice semble avoir été établi à l'emplacement d'une nécropole du haut Moyen Âge. Le duc capétien de Bourgogne Robert II achète la seigneurie de Saint-Romain le 3 août 1300 et le château subit alors des réparations et des extensions qui prennent cependant fin avec les malheurs de la seconde moitié du XIVe s. (épidémies de peste, guerre de Cent Ans, contraction de l'activité économique, saignées démographiques). Les conditions s'améliorent dès le milieu du XVe siècle et la population croît de nouveau, cette fois-ci dans des proportions qui nécessite de délocaliser le lieu de culte paroissiale.

Saint-Romain - Ruines du vieux château (XIe-XIIIe s.)
Saint-Romain - Ruines du vieux château (XIe-XIIIe s.)
Saint-Romain - Ruines du vieux château (XIe-XIIIe s.)
Saint-Romain - Ruines du vieux château (XIe-XIIIe s.)

L'église Saint-Romain (fin du XVe s.)

Dès le début des années 1470, l'ancienne chapelle castrale ne permet plus de contenir la population. L'église du prieuré clunisien Saint-Hilaire, établi par la puissante abbaye de Cluny probablement dans le courant du XIe siècle, remplit désormais cette fonction, outre celle de lieu de culte de la petite communauté monastique (mentionnée jusqu'en 1571). L'abbaye de Cluny n'est pas le seul ordre a avoir possédé une maison à Saint-Romain. Vers 1150, l'abbaye cistercienne de la Ferté-sur-Grosne y avait aussi établi une grange. L'église du prieuré clunisien avait alors sans doute les dimensions de la nef actuelle. On prolongea l'ensemble par un nouveau choeur, couvert de voûtes d'ogives, et, à l'ouest, on construisit une tour-porche. À l'entrée de l'église, les fonds baptismaux octogonaux sont peut-être un remploi et peuvent dater du XIIIe siècle, sans certitude cependant sur la datation. La nef fut voûtée à l'époque moderne. Le XVIIe siècle a embelli l'église par l'apport d'un mobilier liturgique et d'une statuaire importante.

Saint-Romain - Eglise Saint-Romain (fin du XVe s.) : la tour-porche gothique
Saint-Romain - Eglise Saint-Romain (fin du XVe s.) : la tour-porche gothique

L'archéologie, grâce à l'Association de recherches et d'Études d'Histoire Rurale installée dans la Maison du Patrimoine en bas du village, a vraiment permis depuis 1973 de comprendre les origines et la mise en place du village médiéval et de la seigneurie à Saint-Romain (IXe-XIIe siècle) ainsi que l'appropriation de l'espace par la communauté villageoise.

Ressources en lignes

-Lire cet article qui résume les apports des fouilles à Saint-Romain.

-Consulter cette page sur la Maison du Patrimoine