Aller au contenu

Communautés juives en Bourgogne médiévale

Une présence ancienne, diverse et durable

Depuis le haut Moyen Âge, le territoire de l'actuelle Bourgogne a accueilli des communautés juives, mal connues, certes, pour la période la plus ancienne, mais dont on sait qu'elles furent bien représentées au Moyen Âge central dans les villes et dans les campagnes jusqu'à l'expulsion de 1394. Le bourg de Baigneux-les-Juifs, en Côte d'Or, en constitue toujours l'indice toponymique. Le Musée des Ursulines, à Mâcon (Saône-et-Loire), conserve par exemple des inscriptions funéraires juives comme celle d'une certaine Angélique (XIVe siècle), en caractères hébraïques. Il faut évidemment signaler l'importante activité intellectuelle des tossafistes installés principalement dans des villes de l'Yonne actuelle, au point qu'à Chablis, par exemple, il semble encore possible d'identifier l'emplacement de la synagogue médiévale située...rue des Juifs ! Pour plus d'informations, consulter les pages suivantes :

-Avallon

-Chablis

-Joigny

-Sens

Chablis : maison du XVIe siècle probablement construite à l'emplacement de l'ancienne synagogue
Chablis : maison du XVIe siècle probablement construite à l'emplacement de l'ancienne synagogue